Rien ne s’oppose à la nuit (D. de Vigan)

« Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence. » Très beau livre sur la relation d’une fille avec une mère pas […]

lire la suite

Grain de sel : j’y pense et puis j’oublie, j’y pense et puis j’écris !

À mon tour de mettre mon « grain de sel » dans l’espace d’échange. Toute la semaine, j’ai pensé à passado, sans doute plus qu’à mon habitude, attrapant au hasard du quotidien des pensées à partager avec vous, des impressions, des ambiances… Et j’ai rêvé d’un passado vivant, plein d’échanges, de rebondissements… Pourtant, souvent je me suis […]

lire la suite

J’te mentirais (Patrick Bruel)

J’te mentirais Si j’te disais qu’ j’y ai pas pensé Si j’te disais qu’ j’ai pas voulu Retenir le nom de sa rue Si j’te disais, Mon amour, que j’ai rien senti, Rien entendu de ces non-dits Qu’à ses silences, j’ai pas souri J’te mentirais J’te mentirais Vite, je tombe Est-ce que tu m’ regarderas […]

lire la suite