Commun- Parler et les autres

Parler aux autres de soi quand on va mal, ça peut faire découvrir beaucoup de choses : qu’ils souffrent pour nous, ou à cause de nous, qu’ils savent être présents, ou qu’ils ne savent pas et nous déçoivent, qu’ils peuvent accepter sans comprendre, ou qu’ils ont vraiment besoin de comprendre et n’y arrivent pas… et que l’on n’arrive pas à le leur expliquer. Quelle palette de sentiments est mobilisée !

La puissance de ces sentiments très mélangés parfois peut empêcher de parler. Cela n’enlève rien à la valeur de la parole. Peut-être peut-on l’envisager comme une trame aux multiples couleurs et recoins, qui tisse un lieu habitable en n’épuisant jamais le noyau qui nous relie. Un lieu où se retrouver ensemble en gardant son intimité.

(repris par MH à partir des échanges)

publié dans le scriboire, pass-thèque and tagged , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *