Sensations fortes

 

Sur l’espace d’échanges les sensations fortes se cherchent, se disent …

… j’ai envie de me faire sauter, violer, violenter, qu’on me fasse l’amour jusque j’en crève, qu’on m’enlève.

… se lisent …

….comme si tu cherchais un trop-plein de sensations fortes, plaisir et douleur en même temps, quelque chose qui t’arrache à ce corps, qui t’enlève à toi-même, à celle qui souffre et n’en peut plus.
Ce pourrait aussi être s’arracher à toi telle que tu te connais jusqu’ici, toi et ton fardeau de souffrance, pour découvrir de nouveaux horizons à toi, à ta vie.

… et ouvrent vers d’autres dimensions …

Enivrez-vous

II faut être toujours ivre.Tout est là : c’est l’unique question. Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.
Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous.
Et si quelquefois, sur les marches d’un palais, sur l’herbe verte d’un fossé, dans la solitude morne de votre chambre, vous vous réveillez, l’ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l’étoile, à l’oiseau, à l’horloge, à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est; et le vent, la vague, l’étoile, l’oiseau, l’horloge, vous répondront «II est l’heure de s’enivrer ! Pour n’être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous ; enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise.

BAUDELAIRE – Petits Poèmes en Prose

… dans cet équilibre à trouver entre plaisir et enfer.

Tys

 

Mots clés:  Sensation – Extrême – Violence – Sexe – Poesie

publié dans le scriboire, trace des passages and tagged , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *