A la recherche de raiponces

 

Accueillir une recherche ….

Une nouvelle participante, s’inscrivant sur Passado nous a donné l’occasion d’échanger autour de l’accueil et de la prise d’appui dans ce qui est recherché

Une participante en première page écrivait ainsi :

Tantôt triste, tantôt contente …., Parfois courageuse , parfois lâche …
Voudrais croire en ce monde mais plus le temps avance plus je comprend que ont ne peux changer celui-ci…

Ce que je cherche? Un peu d’illusion et peut-être des raiponces et des jeunes qui aurais des motivations intelligentes

Les animateurs échangent en prenant chacun appui sur des points différents :

L’une a pris appui sur l’orthographe des mots de l’autre nous permet de partir ici vers les raiponces …. :

Raiponce… Cette jeune fille enfermée dans une tour et qui est en même temps celle qui a la clé pour que quelqu’un d’autre puisse la rejoindre… en lui lançant ses longs cheveux comme une corde pour escalader les hauts murs… Les clés sont peut-être à disposition mais ‘il faut que d’autres rejoignent pour les utiliser… ou alors il faut être plusieurs pour aider dans l’escalade.

L’autre à pris appui sur un mot : le monde, qui nous permet de le faire tourner :

Un point fixe, le monde
Un point mouvant, sa création
Le monde n’est-il pas ce qu’on en fait, vers quoi on avance, tantôt avec hardiesse, tantôt avec prudence, entre illusion et réponses?
Les réponses bordent la hardiesse et les illusions font aller au-delà de la prudence, au risque des motivations intelligentes.

Une troisième prend appui sur les différentes pentes de soi , les « tantôt » et les « parfois », ainsi :

les questionnements qui se dégagent nous permettent d’amorcer les échanges futurs et permettent de continuer à faire avancer les motivations et les réflexions

Enfin, une quatrième prend appui sur les espaces entres les mots :

Les espaces entre les mots permettent de dessiner un chemin pour partir à la découverte d’un monde et à sa compréhension, afin de préciser ce que l’on cherche pour prendre le temps d’habiter les illusions et trouver des motivations intelligentes (ou non :) )

Prendre appui sur les différents points qui dressent le pont entre imaginaire, réalité et échanges avec d’autres permettent ainsi d’aller vers une liberté de se chercher et d’un espace pour l’accueillir.
Tys, à partir des échanges entre animateurs

publié dans le scriboire, trace des passages and tagged , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *