Rien au monde (Aqme)

 

La douleur ne disparaît jamais
On vit avec
Chaque heure, chaque jour
Même si aujourd’hui
La vie m’a souri
Comme si Dieu s’excusait
De nous avoir trahis
De t’avoir pris, tu es parti
J’ai eu besoin de ça
J’ai eu peur de moi
Personne ne comprend
Car personne ne sait
A croire que toute mon innocence
A disparu quand on a fermé tes yeux
Sur un regard si froid et bleu
J’aimerais pouvoir me voir
Dans ses yeux encore une fois
Rien ne pourrait me faire oublier
Cette image de toi
A jamais emprisonnée
A ce moment j’ai su
Que rien ne te ramènera
Que rien au monde
Ne te ramènera
Même si aujourd’hui
La vie m’a souri
Rien au monde
Ne te ramènera

Aqme

publié dans florilège, le scriboire and tagged , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *