Destin – Le destin de la destinée

Le destin de la destinée

C’est à partir de l’espoir que l’idée de destin est apparue : l’espoir vient en quelque sorte trouer la fatalité du destin. Un animateur proposait de différencier « destin (fatalité) » et « destinée (destin qu’on a choisi) » en se référant à un philosophe, Alain Badiou, qui déclarait dans une conférence que le propre de l’homme est de soutenir son humanité en transformant son destin (tel qu’il lui tombe dessus) en une destinée (une orientation, un but, une œuvre, un amour…)

Le destin peut ainsi se présenter dans une forme qui tantôt soutient tantôt englue, ce qui n’est pas sans provoquer des effets d’espoir ou de désespoir. Au bout du compte quelques soient les éléments qui composent la vie – nom, famille, origines sociale et culturelle,… – l’enjeu du passage du destin à la destinée est de pouvoir en jouer pour se sentir à la fois libre et en appui.

TF

RESONNANCES SUR LE DESTIN

Le but de notre vie est de transformer la fatalité en le destin qu’on a choisit.

 (Espace d’échanges, à partir de la remarque d’un prof)

 

« Les désastres sont de bons maitres, mais leurs méthodes sont dures. »

(Espace d’échanges, citation d’origine indéterminée)

 

Samarc’Ondes : Un destin programmatique ?

 

LIENS SUR LE SITE

Une leçon de vie

publié dans chambre de lecture, lexique and tagged , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *