emo

Corps ingrats

A l’adolescence, on a parfois l’impression d’être trahi par son corps. Tout ce qu’on lui avait confié durant l’enfance se transforme.

Et cela donne parfois de drôle de sensation :

blue bird   emo

Les visages se fragmentent…

visages mutants

Restent impassibles…

impassibles

Ou prennent des expressions pas possible…

rampeurs                         doux dingue

soupirant

On aurait presque peur de se faire enfermer parfois…

derrière les barreaux  le capitaine et la petite

On se sent écorné…

écorné

Mais l’important, c’est que, derrière notre apparence de dinosaure, on oublie pas que nous avons un cœur d’or qui a soif d’amour et de justice.

coeur d'or

 

publié dans appareil photo, chambre de vision and tagged , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *