Une limite ? Quelle limite ?

Une limite ? Quelle limite ?

Une limite ? Quelle limite ? Cette barrière au côté très formel – avec son habillage rouge et blanc indiquant que toute transgression de la ligne mettra le feu au poudre – se trouve sympathiquement colonisée par des autocollants issues, pour la plupart de l’artisanat adolescent. Elles viennent comme caresser ce montage phallique du monde adulte, pour le faire se dresser et pour l’apaiser tout en même temps.

publié dans appareil photo, chambre de vision and tagged , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *