Petit grain de sel deviendra grand…

En écho au dernier grain de sel, qui nous mettait dans le rythme des cycles des saisons, dans ce mouvement d’arrivées et de départs, c’est à mon tour de vous annoncer mon départ prochain de passado.

Cet automne, ma famille va s’agrandir, et je quitterai les espaces adolescents pour me plonger dans le monde de ce tout-petit qui s’en vient.
Je ne peux m’empêcher de faire un signe tout particulier à M. : ton bébé doit aussi arriver bientôt, je crois. Comment vas-tu ? Comment allez-vous ?

Toute occupée par cette nouvelle vie qui m’habite, je veux vous laisser avant de partir des petites pépites pleines de cette énergie.
Je veux partager avec vous l’émotion qui m’envahit à chaque fois que je pense au tout début de tout : toutes et tous, nous avons commencé l’aventure de notre vie d’un tout tout petit rien, d’un grain… non pas de sel, mais d’un grain de vie. Minuscule. Ne dit-on pas « la petite graine » ?
N’est-ce pas incroyable et merveilleux qu’au bout du long voyage intra-utérin naisse… un enfant ? Toutes et tous, nous avons vécu cette vie-là, secrète, cachée, dont nous ne savons plus rien… Une vie dans un autre monde !
Ce miracle, j’aime m’y arrêter quand au coeur de la tempête, tout peut paraître absurde, ou moche. Ce miracle se fait sans nous, il nous échappe, nous avons même parfois l’impression de le subir ! Il y a des jours où la vie est comme un cadeau empoisonné !

Je vous souhaite d’y trouver une confiance, une confiance cachée, et la joie de « faire avec » ce miracle-là.

Je vous souhaite d’aimer ce cadeau qu’est votre vie, de l’aimer malgré tout…

Enfin je vous souhaite de belles surprises, encore, sur le chemin de la vie, et qui sait, un jour, de belles surprises nées de vos « petites graines » !

Mes meilleurs souvenirs, à vous,

JB

publié dans le scriboire, trace des passages and tagged , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *