Grain d’orge et paprika

J’ai entendu dire que Walt Disney revisite les contes de fées. Avant c’était finalement assez simple, une princesse, détestée par l’un ou l’autre membre de sa famille, enfermée lâchement ou disparue en forêt, attendait sagement que son prince charmant vienne la délivrer. Aujourd’hui, il semble que les choses prennent la tournure des libertés clamées. Du coup, la princesse se rebelle et défend, avec armes et bagages, son indépendance. Les pères sont parfois combattus ou en tout cas bernés et seule (ou presque) la belle finit par sauver son prince ou défendre sa liberté d’opinion et d’être.

Pour le coup, le grain de sel a viré à l’orge et le paprika pimente le tout.
Pour le coup, le grain de sel de la semaine dernière se lâche et prend le temps de nous parvenir.
Pour le coup, je me demande si les hommes ne sont pas un peu en reste dans cette affaire?!

A vous lire,

Sas

publié dans le scriboire, trace des passages and tagged , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *