Envie d’ailleurs

Parfois, certains fonds, surtout quand on les touche, donnent envie de partir ailleurs, de faire des rimes magiques avec l’Afrique ou le Mexique.

lire la suite

Scène de rue

La scène ne se trouve pas toujours où on pense.

lire la suite

L’enceinte de la liberté

Proposé par une professionnelle travaillant en planning familial, cet extrait de « Dix-sept ans » de Colombe Schneck paru chez Grasset en 2015 : « J’ai 17 ans et j’ai un amant. Pas un petit copain, pas un amoureux, pas un truc d’adolescente, un amant, un truc de femme. Je suis une fille libre. (…) Je ne […]

lire la suite

Mut(il)ation

Entre mutation (des lettres recouvertes par un signe puis pas un autre qui saigne) et mutilation, cet entassement de tags sur un petit pan de mur rappelle qu’il y a parfois une violence nécessaire pour trouver sa place et faire corps avec le corps social, le faire (un tant soit peu) muter. Pendant ce temps, […]

lire la suite

What is love ?

La question de l’amour se pose parfois de manière surprenante. Cela m’a amusé de le retrouver ici, traversant, la perplexité d’un homme face à sa richesse.

lire la suite

Le mot et la chose

Le mot, c’est SANTIMI. Ça sent les centimes. Il s’écrit avec la chose : Des centimes de lats, la monnaie lettone détrônée par l’euro en 2014.

lire la suite

Concurrence

Au-dessus de ce distributeur de billets de banque s’affiche un billet d’adolescence qui m’a donné l’impression de venir faire concurrence au logo de la banque. En effet, le client qui vient faire un retrait ne peut résister à l’attrait de ces drôles de corps qui tordent la bouche (à billets).

lire la suite

Réflexions sur le Vivre ensemble

Dans le cadre d’une résidence artistique de la Cie aux Grands Pieds au Collège de Calvisson, Radio Sommières a enregistré une sympathique émission dans laquelle les membres de la Cie questionnent quelques élèves du collège sur le thème de la résidence : le Vivre ensemble. On y entendra des réflexions sur le respect, le ridicule […]

lire la suite

Corps ingrats

A l’adolescence, on a parfois l’impression d’être trahi par son corps. Tout ce qu’on lui avait confié durant l’enfance se transforme. Et cela donne parfois de drôle de sensation :    Les visages se fragmentent… Restent impassibles… Ou prennent des expressions pas possible…                         On aurait presque peur de se faire enfermer parfois…   On […]

lire la suite

Apprivoiser la mort

Ce mur porteur de traces de personnes disparues se situent dans un parc dans une capitale européenne. En déambulant dans le parc, on se rend rapidement compte qu’il s’agit d’un ancien cimetière dont les tombes les plus récentes dates de la première guerre mondiale. Depuis lors on en a, en quelque sorte, restaurer le caractère […]

lire la suite

Ceci n’est pas un monument

Socle plongeoir graffé et corps appelant aux regards admiratifs (ou inquiets), j’ai eu l’impression de voir se muer sous mes yeux une statue grecque remise au goût du jour. L’adolescence n’a pas finit de nous faire replonger dans les racines de notre culture, dans le fleuve de notre histoire.

lire la suite

A la recherche de la liberté perdue

L’appel du large Un matin nous partons, le cerveau plein de flamme, Le coeur gros de rancune et de désirs amers, Et nous allons, suivant le rythme de la lame, Berçant notre infini sur le fini des mers. Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent Pour partir, coeurs légers, semblables aux ballons, De […]

lire la suite