Un petit rien

  C’est quoi votre identité, ce que vous percevez de vous, comment vous croyez être ???   Cette question était proposée, mine de rien , par un prof comme thème de réflexion en groupe avant une journée de classe. La participante qui nous la ramenée n’avait « pas du tout envie de répondre à cette question. » […]

lire la suite

« J’ai la haine »

Blessure incompréhensible, centre vif d’une expérience très douloureuse, attaque injuste. La haine vit ainsi en soi. On n’aime pas la sentir ou en parler. Mais l’Espace d’échanges a accueilli ces derniers mois plusieurs fois des messages où cette haine s’est exprimée. J’ai eu envie d’en laisser ici une trace, dans laquelle j’ai tenté d’en voir […]

lire la suite

Scar

    Durant la période associée au thème « Monde, où es-tu ?« , certains échanges ont tournés autour d’une pratique de soi-même particulière qui consiste à se couper la peau avec une lame ou un objet contondant. Autour de cette pratique, il ne semble parfois ne plus y avoir aucun monde et la question posée par […]

lire la suite

Partir c’est mourir…un peu

Partir est le dernier thème qui a été proposé. Il a été l’occasion d’échanges dont nous partageons ici des bribes. Avant cela, nous pensons au sens tragique que l’actualité a redonné à ce mot par le meurtre du jeune Joe et d’autres. Il ne peut résonner que dans un appel à la vie. Partir ! Un […]

lire la suite

Violence

  « La vie, aujourd’hui. » C’est le titre d’un message adressé à l’Espace d’échanges, et au fond à tous, dans la suite de l’agression meurtrière de Joe Van Holsbeke à la gare Centrale de Bruxelles en avril 2004. Un titre simple, coupant par une virgule entre la vie et l’aujourd’hui, comme pour ne pas […]

lire la suite

Sans sortir

  « S’en sortir » est une expression qui revient souvent dans les messages sur Passado, sans qu’on sache toujours très bien de quel lieu il faut sortir. Faute de pouvoir l’identifier, ce lieu, on y reste « sans sortir ». Ce qui est clair, c’est que le « s » apostrophe (s’) dit que […]

lire la suite

Coup de gueule …

  Ca sert a koi se site il y a pas de serveur en direct ? j ai une petite chose a dire c est qu en général c est assez lent ses site, mais c est que peut être le jeune perdu est déjà mort ciao voila un petit cou de gueule le gars […]

lire la suite

Un parfum d’en vain 


  Mai 2008 : MH quitte l’équipe d’animation de l’Espace d’échanges pour d’autres aventures. Ce texte vient ponctuer son passage. MH, durant ces années d’animation et de coordination, a su ouvrir l’agréable dans l’engagement. Je voudrais, dans les lignes qui suivent et qui se glissent dans les traces laissées par lui, faire sentir les vertus […]

lire la suite

Tout à coup le jeu

Tout à coup le jeu est apparu sur l’Espace d’échange.  Jeu soumit à des règles tout d’abord qui impose une certaine limite à la créativité mais met peut-être aussi un frein aux débordements. Variation autour de pays, de ville, de chanteurs, de films, de fruits et légumes, d’animal et de prénoms …. qui permettaient au […]

lire la suite

De ce qui se joue avant un an… ne cessant ensuite de se déployer

  Germes encore vivaces d’une première année d’animation Pour MH Sous le paraphe MH, dans l’espace d’échange, a œuvré pendant six ans un animateur, également coordinateur de l’équipe. Alors qu’il poursuit maintenant ses activités ailleurs, cette trace de passage reprend quelques virtualités déposées par lui durant la première année de passado.be. Attention, il s’agit d’entendre […]

lire la suite

Sur ce qui aide

Étant de veille un vendredi dans un espace calme, j’ai souhaité revenir vers les participants à l’Espace d’échanges pour partager quelques réflexions sur l’aide que l’on peut attendre lorsqu’on est pris dans une douleur qui nous déborde, et que lon recherche un appui. Parfois ce qui nous saisit est tellement fort et inquiétant que l’on […]

lire la suite

Sensations fortes

  Sur l’espace d’échanges les sensations fortes se cherchent, se disent … … j’ai envie de me faire sauter, violer, violenter, qu’on me fasse l’amour jusque j’en crève, qu’on m’enlève. … se lisent … ….comme si tu cherchais un trop-plein de sensations fortes, plaisir et douleur en même temps, quelque chose qui t’arrache à ce […]

lire la suite