Espace d’échanges – Le mimosa

Le mimosa dont le poète dit qu’ « il y a de la sollicitude dans son geste et son exhalation », est une fleur idéale pour accueillir. En espérant que PASSADO puisse être de temps en temps, pour chacun qui vient et passe, un mimosa, où chaque « branche » ouverte par un message puisse se transformer […]

lire la suite

Espace d’échanges … comme scène de théâtre

  …« tu peux péter les plombs, tu peux devenir hystériques, devenir petite fille modèle, te transformer… c’ést toute une histoire, c’est un peu comme un scène de théatre libre ou l’on a tous une place à jouer par notre présence ou présence dans l’absence ou absence… on y a tous le droit de jouer […]

lire la suite

Egoïsme – Lâcheté et Egoïsme

A partir d’échanges autour de la définition de la lâcheté et de l’égoïsme, un animateur a proposé un commentaire : Voici quelques réflexions que m’a évoquées le différent quant à la définition de la lâcheté : Comme son nom l’indique la lâcheté consiste à lâcher , laisser trop de mou , sur ce qui devrait […]

lire la suite

Enfance- Coincidence

Parmi les thèmes que nous pensions proposer pour les prochains mois se trouvait celui des rêves . Regardant ce qui avait été écrit et dit sur ce sujet dans les échanges, je suis retombé sur une chanson de Michel Berger qui les évoquent ainsi :  » Comme dans mes rêves d’enfant  » Comme, comme, comme avant […]

lire la suite

Enfance – Hypérion

Je vous livre quelques bribes d’une lecture à laquelle m’a fait pensé un message. Il s’agit du texte  » Hypérion « , écrit par le grand poète Hölderlin, fin du XXVIIIième siècle. Le roman se compose des lettres qu’Hypérion adresse à un ami lointain qu’il ne rencontre jamais. Hypérion est revenu en ermite sur sa terre […]

lire la suite

Dieu- Être adulte

Que veut dire être ou devenir adulte ? On pense à l’autonomie, aux choix à faire (pour) soi-même. Comment va-t-on pouvoir vivre sans être dépendant des adultes autour de soi, sans le rester à l’égard de ses parents ? Des échanges ont fait un lien avec une question posée sur la place de Dieu dans […]

lire la suite

Destin- Le destin de la destinée

C’est à partir de l’espoir que l’idée de destin est apparue : l’espoir vient en quelque sorte trouer la fatalité du destin. Un animateur proposait de différencier « destin (fatalité) » et « destinée (destin qu’on a choisi) » en se référant à un philosophe, Alain Badiou, qui déclarait dans une conférence que le propre de l’homme est de soutenir […]

lire la suite

Commun- Parler et les autres

Parler aux autres de soi quand on va mal, ça peut faire découvrir beaucoup de choses : qu’ils souffrent pour nous, ou à cause de nous, qu’ils savent être présents, ou qu’ils ne savent pas et nous déçoivent, qu’ils peuvent accepter sans comprendre, ou qu’ils ont vraiment besoin de comprendre et n’y arrivent pas… et […]

lire la suite

Commun – Mettre en commun

Les conseils sont aussi faciles à donner qu’ils sont difficiles à suivre. On sait tous ça. Qui plus est, on se sent coupable de ne pas les avoirs suivis quand on les a reçus, ou fâchés qu’ils n’aient pas été suivis quand on les a donnés. Donner et recevoir… ou mettre en commun. C’est à […]

lire la suite

Beauté- La Beauté

La beauté a débarqué sur l’Espace d’échanges comme un point de mire. Une participante parlait de « ce qu’on peut faire soi-même » : des histoires qu’on écrirait des photos qu’on prendrait des poèmes des blogs (oui aussi ^^) des dessins des montages et autres…excusez-moi, je dois en oublier beaucoup ^^ Elle expliquait : « […]

lire la suite

Amour- Faire un monde de l’amour

En fait peut-être qu’on vit tous dans des mondes parallèles parce qu’on vit dans le même monde, mais on le ressent différemment. Comment le même monde rassemble-t-il des mondes différents ? Voilà la richesse extraordinaire de notre condition d’humain. Cela m’évoque que l’amour au singulier saisit aussi deux êtres bien différents. Ainsi, la différence dans […]

lire la suite

Amour-L ‘épreuve du feu de l’érotisme

  Comment l’amour se noue-t-il à la sexualité et à l’érotisme ? Je pense à une formuled’Octavio Paz [1] , qui explique pourquoi il a choisi  » La flamme double  » comme titre à un de ses livres : « Selon le dictionnaire espagnol des Autorités, la flamme est la partie la plus subtile du feu qui s’élève […]

lire la suite